Pourquoi toujours disposer d’une trousse de premiers soins ?

trousse de soin pour animaux

Les propriétaires d’animaux de compagnie, notamment de chat, savent que leur petit compagnon n’est pas à l’abri d’un accident ou d’une maladie, ce qui fait qu’ils doivent toujours être prêts en cas de malheur. Le fait de disposer d’une trousse de secours est impératif dans la mesure où cela leur permettra d’administrer les premiers soins à l’animal avant qu’il ne soit amené chez le vétérinaire.

Que doit contenir la trousse de secours ?

En cas d’urgence, les propriétaires doivent toujours disposer d’une trousse de premiers secours à portée de main. Ils doivent ainsi en avoir dans la maison et dans la voiture. La trousse en question devra contenir des sparadraps, un thermomètre rectal, du coton, des ciseaux, des bandes, de la gaze et des compresses, de la teinture d’iode et de l’alcool, de l’eau oxygénée et divers médicaments comme des antibiotiques, des anti-inflammatoires et des antiparasitaires. Cette liste est non-exhaustive et il est possible de rajouter des éléments au fur et à mesure, selon la race du chat et la situation qui implique l’utilisation de ladite trousse. Il est également intéressant de demander l’avis d’un vétérinaire sur les indispensables à toujours avoir à portée de main.

Dans quelle situation recourir à la trousse de secours ?

Les accidents domestiques peuvent survenir à tout moment et pour faire face aux mauvaises chutes ou aux coupures, il est impératif de disposer d’une trousse de premiers soins. Cela permettra notamment d’arrêter les saignements ou de soulager le chat de ses douleurs jusqu’à l’arrivée chez le vétérinaire. Il est également indispensable de disposer d’une trousse de secours lors des voyages en voiture avec le chat.

Outre les accidents routiers, il se peut que l’animal de compagnie souffre de nausées pendant le voyage et ait le mal des transports. Dans ce cas précis, les propriétaires doivent rajouter des calmants à la liste des indispensables. Ils permettront d’atténuer les nausées et les vomissements pendant le trajet. À noter que les calmants doivent être prescrits par le vétérinaire et doivent être choisis en fonction de la race, du poids, de la taille et de la mode de vie de l’animal de compagnie. On en trouve généralement en pharmacie et dans les cliniques vétérinaires. Enfin, pour maitres qui préfèrent s’en remettre à la médecine naturelle comme l’homéopathie, il est intéressant de demander conseils avant d’administrer les remèdes au chat. Dans tous les cas, il est préférable de passer par un vétérinaire, car il se peut que certains médicaments sont contre-indiqués chez les chats qui souffrent d’affections rénales ; de troubles respiratoires ou encore d’épilepsie.

Pour trouver d’autres astuces pour nos animaux de compagnie, visitez le site stop-frais-veto.fr