“Du panda au menu des Hommes préhistoriques de Chine ?”

Source : MaxiSciences

En Chine, le panda faisait apparemment partie des menus des Hommes préhistoriques

Selon un chercheur chinois interviewé le vendredi 12 octobre par un journal local, des ossements de pandas fossilisés découverts dans le sud-ouest de la Chine prouveraient que ces animaux servaient de gibier à l’Homme préhistorique. Voilà une découverte qui a de quoi déplaire à tous les adorateurs des pandas. Alors que ces plantigrades noirs et blancs suscitent aujourd’hui une véritable passion à travers le monde, un scientifique chinois a révélé que les animaux étaient aussi très appréciés de nos ancêtres, mais apparemment pas pour les mêmes raisons…

Dans une interview donnée au Chongqing Morning Post et publiée vendredi, Wei Guangbiao, directeur de l’Institut de paléoanthropologie des Trois Gorges, a en effet expliqué que ces animaux “étaient autrefois tués par les humains”.

En guise de preuves, le scientifique mentionne la découverte de fossiles de pandas dans la ville de Chongqing (province du Sichuan, sud-ouest de la Chine), qui présenteraient des blessures caractéristiques d’animaux chassés et consommés.

Soulignant le caractère utilitaire généralement attribué aux activités cynégétiques de la Préhistoire, le scientifique suggère que la viande, et peut-être la fourrure, de ces animaux lents et faciles à chasser constituaient des ressources appréciables pour les Hommes préhistoriques.

Néanmoins, les pandas qui vivaient près de Chongqing il y a un million d’années à 10.000 ans étaient plus petits que ceux d’aujourd’hui, a précisé le chercheur. Avec 239 individus vivant de nos jours en captivité et environ 3.000 en liberté, le panda est aujourd’hui considéré en Chine comme un “trésor national”. Espèce aujourd’hui menacée, il fait l’objet d’un important programme de conservation dans le monde.

Vieil adage préhistorique : « Si tu veux sauver un bambou, mange du panda ! » :-)