Pourquoi mon Cat scratch ?

Chat des Villes et Chat des Champs

Cela aurait pu être une prose de La Fontaine. Ce titre identifie bien les différences de comportement que peuvent présenter les chats d’appartement avec les chats vivant en maison avec jardin.

Sur les 11 millions de chats français, on estime entre 3 et 5 millions le nombres de “tigres d’appartement”. Les chiffres démontrent que le chat devient en ville l’animal privilégié devant le chien. En plus, si on tient compte de la forte proportion de célibataires dans les villes, la population féline urbaine ne cesse d’augmenter car il est le compagnon idéal des résidents en appartement.

Fort de ces chiffres, même la profession vétérinaire, notamment les comportementalistes, commence à s’adapter pour tenir compte du comportement spécifique des chats urbains. Les écoles vétérinaires ont d’ailleurs mis en place depuis quelques années des formations spécifiques au chat vivant dans les cités.

Pourquoi un chat fait ses griffes ?

A cela donc deux réponses : chat des villes et chat des champs.

Le chat des champs, qui sort régulièrement courir la belette dans les prés ou dans le jardin, use ses griffes en vadrouillant dans la campagne. De fait, pour le chat des champs, faire ses griffes sur les arbres a comme principal fonction de marquer son territoire, ce afin de signaler à tout individu qui s’aventurerait sur sa zone : “C’est chez moi, ici !”. Il faut savoir que le chat dispose sous ses papattes de glandes situées dans les coussinets, à l’aide desquelles il marque son territoire. Autres fonctions, le chat utilisera ses griffes comme “arme” pour se défendre contre des prédateurs, pour chasser le moineau et le mulot ou pour grimper aux arbres si le prédateur est plus gros qu’un mulot.

Pour ce qui est du marquage de territoire, avouons que le chat des champs ne se différencie donc guère du chien urinant sur les pneus de votre 205 HDI rutilante ou du tagueur qui pourrit les murs de nos belles cités… Pourquoi alors ne pas lancer de grandes campagnes de stérilisation des tagueurs sauvages comme cela se fait pour les félins errants ? Une idée à soumettre à nos politiques, n’est-il pas ? Enfin là, on s’égare.

Le chat des villes : pourquoi fait-il ses griffes sur les canapés, tapisseries ou tout objet de notre décoration intérieure ?

Parce que le chat des villes, c’est un glandeur. Comme il a été stérilisé, courir la belette n’est pas spécialement un jeu qui l’attire. Il préfère rester vautrer dans le canapé toute la journée. A quoi bon chasser alors que sa proie, sous la forme d’une boîte de Whiskas, tombe toute seule dans sa gamelle. Enfin, question prédateur, à part l’aspirateur, il n’y en a pas beaucoup dans l’appartement.

Du coup, ses griffes ne cessent de pousser. Et ça pousse vite des griffes de chat. Alors mettons nous à sa place, je n’ai pas l’occasion d’user mes griffes, elles ne cessent de pousser, et, même quand j’ai les griffes rétractées, elles dépassent et vont frotter le parquet ou le carrelage ce qui est foncièrement désagréable.

Du coup, le chat a besoin d’user ses griffes à tout prix afin de se débarrasser de cette gêne. Contrairement à ce qu’on peut lire sur certains forums, nul besoin de marquer son territoire tout le temps. Il est déjà chez lui ! Aucun concurrent pour venir recouvrir son marquage ! Aucun prédateur à qui dire de ficher le camp. De plus, il se contente très bien de ses glandes situées sous les joues pour faire son marquage.

Donc c’est très simple : un chat en appartement fait ses griffes tout simplement parce qu’elles ne cessent de pousser, que ça le gêne et qu’il n’a d’autres moyens de les limer.

Autre question : pourquoi alors fait-il ses griffes sur le canapé plutôt que sur son p….n de griffoir disposé à 1 mètre du canapé ?

Réponse : à votre avis, pourquoi on traite les chats de suppôts du diable ??? Et puis, le cuir, c’est tellement plus doux !

D’où la solution révolutionnaire qu’on a de cesse de promouvoir :

On commence par lui couper les griffes à l’aide d’un coupe-griffes adapté… et puis, on colle sur la griffe un protège-griffe SoftClaws® de façon à protéger notre intérieur de toute destruction potentielle pendant 4 à 6 semaines. Aucune gêne pour le chat et plus aucun risque de dégâts à la maison. Alleluia !!!!

Les protège-griffes SOFCLAWS®

protege-griffes pour chat softclaws softpaws - la solution innovante pour les propriétaires de chat en appartement