Les protège-griffes SoftClaws® invités de Stéphane Bern

Vendredi 21 décembre 2012, E-dgriffe et les protège-griffes SoftClaws® étaient les invités de l’émission “Comment ça va bien” de Stéphane Bern sur FRANCE 2, dans la rubrique “J’ai testé : Cadeaux de Noël insolites” présentée par Benoît Chaigneau. “Pas facile de trouver LE cadeau original qui plaira à coup sûr. Pour nous aider à trouver des idées qui sortent de l’ordinaire, Benoît nous fait partager sa sélection !” … dont faisaient partie les protège-griffes SoftClaws® !

En savoir plus : http://e-dgriffe.com/protege-griffe-softclaws-softpaws-chat-presse-comment-ca-va-bien-stephane-bern-decembre-2012.php

Protège-griffes SoftClaws – Mise à jour de la rubrique “Conseils”

Retrouvez pleins d’informations utiles sur les Protège-griffes SoftClaws dans notre rubrique “Conseils SoftClaws”:

  • Comment bien conserver la colle ?
  • Qu’est-ce que la phase d’apprentissage ?
  • Le cas particulier des chatons 
  • La fameuse 5ième étape : la petite “Gourmandise”
  • Quelle taille pour les pattes arrières ?
  • Comment enlever les protège-griffes ?

Plus d’infos : http://www.griffeschat.com/conseils-softclaws/

Logos des ONG : des animaux trop ‘classiques’

Source : MaxiSciences

Dans la revue Conservation Letters, des naturalistes britanniques estiment que certains animaux, trop récurrents sur les logos des ONG environnementales, accaparent les dons du public. Ils suggèrent quelques candidats tout aussi emblématiques, qui auraient eux aussi besoin d’être activement protégés.

Grande taille et yeux généralement orientés vers l’avant, ‘à la mode humaine’ : telles sont les caractéristiques des animaux utilisés comme symboles ou emblèmes par les ONG de défense de la biodiversité, selon une étude menée par Bob Smith, de l’Institut de conservation et d’écologie de l’Université de Durrell (Royaume-Uni).

Pandas, tigres ou encore éléphants, ces 80 espèces phares, attrayantes pour le public, mobilisent ainsi 60% de l’argent récolté auprès des donateurs. Or, selon le Pr Kate Jones, de la Société zoologique de Londres, co-auteur de l’article, ces animaux emblématiques, souvent, ne sont pas les plus menacés. Les auteurs ont donc creusé la question, et proposent, pour les ONG, jugées “trop prudentes”, des ‘mascottes’ alternatives, tout aussi sympathiques et ayant tout autant besoin de fonds.

“L’approche des ONG reste trop prudente, de sorte que seules quelques espèces bien connues reçoivent la majeure partie de l’argent récolté. En réponse, nous avons montré qu’il existe un certain nombre d’espèces de mammifères actuellement négligées qui sont à la fois très menacées et potentiellement attrayantes pour le public”, explique Bob Smith cité par Sciences et avenir. Parmi celles-ci figurent le colobe rouge (Piliocolobus badius), un singe d’Afrique Centrale, ou le raton laveur pygmée du Mexique (Procyon pygmaeus), par exemple.

“L’odorat, le goût et le toucher chez le chat” par un Odieux Connard

Source : “Le chat, ce Jean-Foutre” sur le blog d’un odieux connard

L’odorat

Le chat possède 200 millions de terminaux olfactifs, contre seulement 5 millions chez l’homme ; il peut ainsi sentir le territoire d’un autre chat, détecter de la nourriture empoisonnée ou avariée, ou même faire son difficile. Grâce à l’organe de Jacobson, il peut même « goûter » les odeurs.

Curieusement, le chat ne sent pas ses propres pets, sinon il arrêterait tout de suite.

Le goût

Le chat n’a aucun goût : il ne sait pas distinguer un bon d’un mauvais brandy, rigole au cinéma devant « Bienvenue chez les Ch’tis » et pleure devant Titanic. A noter que le chat n’est pas réceptif à tout ce qui est sucré : inutile de le gâter, donc.

Le toucher

Grâce à ses vibrisses, poils situés un peu partout sur le chat, y compris sous la forme de moustaches, le chat peut « sentir » les obstacles. Il se dirige ainsi bien mieux, et peut effectuer des manœuvres complexes en sentant si oui ou non un passage est trop étroit pour lui.

Aux fabriquants de Mini Cooper : pensez à installer des moustaches sur vos véhicules, ça aiderait nos amies les femmes à réussir un créneau.

Les protège-griffes SOFCLAWS®

protege-griffes pour chat softclaws softpaws - la solution innovante pour les propriétaires de chat en appartement

“Du panda au menu des Hommes préhistoriques de Chine ?”

Source : MaxiSciences

En Chine, le panda faisait apparemment partie des menus des Hommes préhistoriques

Selon un chercheur chinois interviewé le vendredi 12 octobre par un journal local, des ossements de pandas fossilisés découverts dans le sud-ouest de la Chine prouveraient que ces animaux servaient de gibier à l’Homme préhistorique. Voilà une découverte qui a de quoi déplaire à tous les adorateurs des pandas. Alors que ces plantigrades noirs et blancs suscitent aujourd’hui une véritable passion à travers le monde, un scientifique chinois a révélé que les animaux étaient aussi très appréciés de nos ancêtres, mais apparemment pas pour les mêmes raisons…

Dans une interview donnée au Chongqing Morning Post et publiée vendredi, Wei Guangbiao, directeur de l’Institut de paléoanthropologie des Trois Gorges, a en effet expliqué que ces animaux “étaient autrefois tués par les humains”.

En guise de preuves, le scientifique mentionne la découverte de fossiles de pandas dans la ville de Chongqing (province du Sichuan, sud-ouest de la Chine), qui présenteraient des blessures caractéristiques d’animaux chassés et consommés.

Soulignant le caractère utilitaire généralement attribué aux activités cynégétiques de la Préhistoire, le scientifique suggère que la viande, et peut-être la fourrure, de ces animaux lents et faciles à chasser constituaient des ressources appréciables pour les Hommes préhistoriques.

Néanmoins, les pandas qui vivaient près de Chongqing il y a un million d’années à 10.000 ans étaient plus petits que ceux d’aujourd’hui, a précisé le chercheur. Avec 239 individus vivant de nos jours en captivité et environ 3.000 en liberté, le panda est aujourd’hui considéré en Chine comme un “trésor national”. Espèce aujourd’hui menacée, il fait l’objet d’un important programme de conservation dans le monde.

Vieil adage préhistorique : « Si tu veux sauver un bambou, mange du panda ! » :-)

 

 

De l’utilité de la stérilisation…

“Sachant qu’une femelle devient ‘mature’ et peut donc avoir des petits globalement dès l’âge de 6 mois…

Qu’elle a en général une moyenne de 4 chatons par portée…

Qu’elle peut avoir des portées plusieurs fois par an…

Sachant qu’un chat peut vivre jusqu’à 15 ans facilement…

  • Le fait de vouloir faire faire une portée à sa chatte avant une stérilisation est tout à fait inutile pour la santé de la minette.
  • Donner la pilule à votre chatte est un premier pas vers la stérilisation, mais est insuffisant : c’est contraignant, il suffit d’un oubli… La pilule provoquerait aussi des cancers chez le chat…
  • Ne pas stériliser son chat car vous vivez en appartement et qu’il ne sort pas est également de la pure bêtise. Et si votre chat s’échappe? (poussé par ses ‘hormones’ à la recherche d’un compagnon) Par une porte entrouverte un jour? Par une fenêtre ouverte pendant 2 petites minutes? S’il saute ou tombe du balcon, du rebord de fenêtre et qu’il se retrouve dehors au contact d’autres chats? Et si vous accueilliez le chat (non stérilisé encore…) d’un ami pendant ses vacances chez vous et que les deux chats cohabitent ensemble? Toutes ces situations arrivent très fréquemment malheureusement !!

La stérilisation vous tranquillisera concernant les pipis intempestifs un peu partout dans votre foyer et également contre les miaulements non stop et les comportements exagérées ou agressifs, ainsi que contre les fugues répétées de votre chat.

Le fait de vouloir avoir un petit chaton tout mignon à nouveau est un argument purement … égoïste.

Que vont devenir les autres chatons de la portée? Non, les voisins et autres connaissances ne vont pas vous en « débarrasser » si facilement… Beaucoup de monde a déjà des félins chez soi (et particulièrement si vous avez gardé les petits chatons pendant les 6 premiers mois chez vous parce que trop adorables, et que vous n’en voulez plus lorsqu’ils ont grandis… personne ne souhaite adopter un chat adulte)! Et oui, les associations et refuges sont déjà DEBORDES de chats déposés, abandonnés, errants… Que faire avec donc vos 4 chatons devenus chats qui vous restent sur les bras?? Non, on n’abandonne pas des animaux à l’extérieur, en se disant qu’ils vont se débrouiller tous seuls en pleine nature ou en bas d’un immeuble, ou prendre un passant en pitié… Ce qui attend les chats à l’extérieur, c’est la souffrance et la mort. Souffrance de ne pas manger correctement, souffrance de devoir toujours vivre à l’extérieur, sans repos, sans douceur, souffrance due aux manques de soins, aux maladies attrapées. Morts car morts de faim, morts de maladie, morts empoisonnés, morts écrasés, renversés par une voiture, morts torturés par certaines “personnes”…

Morts surtout à cause d’inattention et à cause de la bêtise humaine…

Sans commentaires concernant les chatons dont on se débarrasse en les noyant ou en leur tirant dessus …

De plus, la mise à bas comporte également des risques de santé pour votre chatte, rien n’est jamais sûr et cette mise au monde peut provoquer des soucis de santé chez elle (et pour les chatons).

Alors, oui, la stérilisation a un certain coût
financier pour votre ‘premier’ chat. Mais, c’est vous qui avez choisi d’avoir un chat et de vous en occuper ; et oui, comme pour tout être vivant il y a des soins médicaux à prévoir parfois. Il vaut mieux stériliser une fois votre chat que de devoir payer en plus les futures stérilisations des chatons qui viendront après… Il vaut mieux stériliser votre chat que de devoir abandonner ses futures et nombreuses portées après et de les laisser se reproduire à tout va n’importe où. Vous les condamnez à la souffrance, à la mort, et au non accès à un doux foyer auprès de personnes aimantes et responsables… Pensez y et … faites stériliser votre chat !

Commentaire personnel :

A ce post passionnant et très pédagogique trouvé sur Internet, je rajouterai une touche plus personnelle. Le dessin est éloquent !!! N’oublions pas qu’il existe une conspiration mondiale des chats visant à évincer l’homme pour prendre le pouvoir sur terre !!! Plus ils seront nombreux, plus ils auront de moyens pour aboutir à leur but ultime : réduire l’homme en esclavage tel une version moderne de la “planète des singes”… Tout propriétaire de chat comme moi devrait se douter qu’il se trame quelque chose de pas net du tout… Ne sommes nous pas déjà leurs esclaves avec leur exigences en matière d’alimentation. Cette façon qu’ils ont de nous balancer leur boîte de ronron à la figure parce qu’acheté en bas de rayon chez Casino alors que Monsieur aurait préféré du shebaaaaa … (vous pourrez lire la suite de ce post quand le rédacteur aura été libéré par les gentils infirmiers psychiatriques … peut-être !)

Les protège-griffes SOFCLAWS®

protege-griffes pour chat softclaws softpaws - la solution innovante pour les propriétaires de chat en appartement

“Le chat – L’ouïe et la Vue” par un Odieux Connard (suite)

Source : “Le chat, ce Jean-Foutre” sur le blog d’un odieux connard

Warning ! Si vous êtes actuellement en réunion de travail, nous vous déconseillons la lecture de cet article susceptible de provoquer de graves crises de rire nuisibles au bon déroulement de votre carrière !

L’ouïe

L’ouïe du chat est particulièrement sensible : là où vous n’entendez que jusqu’à 20 000 Hz, le chat entend jusqu’à 50 000 Hz, ce qui lui permet d’écouter du David Guetta en douce. Il peut par ailleurs faire pivoter ses oreilles afin de mieux capter les sons, et ainsi entendre les variations les plus subtiles. Étonnamment, le chat ne perçoit pourtant pas certains sons, tels que “Putain, descend du canapé morue“, “Raaah, le tapis !” ou “Tu vas la fermer ta gueule ?“. Aucun scientifique n’a réussi à expliquer ce curieux phénomène, que certains illuminés appellent “le mépris“.

LA VUE

Le chat dispose d’yeux particulièrement performants puisqu’il voit jusqu’à 287°, contre 180° chez l’homme. Il peut ainsi mieux détecter ses proies (souris, mulots, merles) et percevoir les menaces environnantes (chiens, obstacles, pieds au cul). Le chat peut aussi voir très facilement dans la pénombre, bien qu’il soit aveugle dans l’obscurité la plus totale.

La vue du chat est tellement incroyable que ces derniers en sont particulièrement fiers, et pensent qu’elle est l’un de leurs meilleurs atouts : la nuit, sur les routes nationales, on croise régulièrement des chats particulièrement pédants qui pensent que leur regard suffit à figer une 206 lancée à 90.

En général, ils ont tort.

Accident – Son chien le blesse d’un coup de fusil

Source : journal Métro du 18/09/2012

“Accident – Son chien le blesse d’un coup de fusil. Un périgourdin de 55 ans a dû être amputé de la main droite à la suite d’un accident de chasse peu banal. Dimanche, son chien a appuyé sur la gâchette du fusil en voulant “faire un câlin” à son maître, a-t-on appris hier.”

Mort de rire !!! Moi, ça me rappelle la chanson de Chantal Goya :

“Ce matin, un lapin a tué un chasseur ! C’était un lapin qui … C’était un lapin qui … Ce matin, un lapin a tué un chasseur ! C’était un lapin qui avait un fusil ! PAN !!!” :-)

 

Les protège-griffes SOFCLAWS®

protege-griffes pour chat softclaws softpaws - la solution innovante pour les propriétaires de chat en appartement

“L’anatomie du chat” par un odieux connard … On adore !!!

Source : “Le chat, ce Jean-Foutre” sur le blog d’un odieux connard

Warning ! Si vous êtes actuellement en réunion de travail, nous vous déconseillons la lecture de cet article susceptible de provoquer de graves crises de rire nuisibles au bon déroulement de votre carrière !

“Contrairement à celle de Grey, l’anatomie du chat peut prêter quelque intérêt. En effet, le chat est constitué de 250 os, soit 44 de plus qu’un être humain ; cela est évidemment uniquement un acte de pédanterie inqualifiable dont le seul objectif est de jeter une nouvelle fois mépris et discrédit sur leurs maîtres humains. Cependant, bien que doté de près de 25% d’os en plus, de muscles puissants et même de griffes, le chat continue de venir faire chier à 6h du matin pour qu’on lui ouvre sa boîte de Ron-Ron. C’est un peu comme mettre Steevy dans un Mirage 2 000 : suréquipé mais complétement con.

A noter que le chat peut sauter jusqu’à 5 fois sa taille en hauteur, courir jusqu’à 40 km/h et éventuellement nager comme un dieu, mais il tentera de griffer toutes les personnes tentant de le doucher, juste par principe.

Le système digestif du chat est l’une des pires créations divines qui soit : il est constitué d’un estomac minuscule mais incroyablement acide, d’un intestin grêle et d’un gros intestin relativement courts, et peut faire effectuer à sa nourriture le trajet boubouche-cucu en moins de 15h. Cependant, comme son estomac est minuscule, le chat peut manger jusqu’à 16 repas par jour, loin devant les hobbits. Il miaule donc d’autant plus souvent, sans compter qu’en sus, il supporte très mal la diversité alimentaire : si vous lui achetez des croquettes (v’la le prédateur) top équilibre aux douze légumes assaisonnées à l’italienne, cet enfoiré se fera un plaisir de vous vomir sa portion à 24€ sur le tapis du salon. Cependant, ça ne l’empêchera pas d’essayer de recommencer tous les jours, et de se mettre à brailler comme un mourant dans sa tranchée si jamais vous lui servez des croquettes de chez Aldi.”